La réalité et l’illusion

Le code primaire

La ville des morts

Des clones

Le mur

Celui qui est de fait et celui qui est selon la réalisation

Les morts-vivants

Chers amis! Nous devons apprendre à prononcer des paroles justes cette année. Ces paroles, par lesquels Seigneur modifie le monde futur, mais ces paroles commencent par une modification de notre propre esprit. En cela consiste la principale difficulté. Nous ne sommes pas habitués de prêter l’attention au mode de notre pensée. Nous estimons que la raison est une possibilité de mémoriser et d'analyser l'information, plutôt que la possibilité de régler notre propre esprit. Vous voyez la différence?

La réalité et l’illusion

Nous ne sommes habitués que de consommer et de partager l’information. Nous lisons des livres, des magazines, surfons sur Internet, regardons des films, écoutons des sermons, publions des messages sur les forums, communiquons avec des collègues et des proches, et croyons, à chaque fois, que la raison humaine consiste en capacité de retenir et d’analyser l’information reçue. Mais ceci est faux. L’analyse de l'information ne représente qu’une partie inférieure du travail de notre esprit. C’est un niveau de l’annulaire. L’auriculaire représente nos actions, l’annulaire - notre cerveau qui analyse les informations et fait passer à l'action. Ces fonctions sont secondaires, et nos capacités d'analyse sont entièrement subordonnées au mode de la pensée, en fait. C’est déjà un niveau supérieur. Ici se trouve ce que l'on appelle la raison spirituelle, la pensée spirituelle. Ce qui détermine les résultats de l'analyse, c’est-à-dire, en fonction de notre capacité de régler ce niveau dépendent les résultats d'analyse de nos experts, de nos intellectuels télévisuels, de toutes ces autorités qui façonnent l'opinion publique des écrans de télévision. Ce faisant, ils sont absolument certains qu’ils sont arrivés par eux-mêmes à ces conclusions.

En réalité, toutes ces têtes parlantes sont des objets de manipulation du premier degré. L'homme ne voit pas l'objet lui-même, mais l'image projetée dans la tête par son propre esprit. Par conséquent, les gens font des discussions sur le même sujet, mais n’arrivent pas à se mettre d’accord parce que leur esprit a été initialement réglé de manière différente. Ils sont initialement d’un esprit différent.

Le code primaire

Il existe encore un niveau supérieur de l’organisation intellectuelle, le niveau du commencement. Il a une supériorité absolue sur toute la sphère de notre pensée: le mode de la pensée, l’analyse et la mémoire. Ici se trouve un code d’origine de l’être qui détermine le statut réel d’un homme. Ici se trouvent des enregistrements de base qui répondent à la question: «Qui suis-je et qui est Dieu ? » Ici doivent être inscrits deux noms: le premier est le Nom de Dieu, l'autre – le nom de l’homme du Nouveau Testament. Et si l’homme ne connait pas de bonne réponse à ces questions, sa conscience se plonge dans un sommeil et il devient un zombie.

Si l'esprit n’est en mesure de se positionner par rapport à l'existence de Dieu et de sa propre existence, il se retrouve dans le néant, pour ainsi dire. Notre esprit cesse de s’attribuer aux objets qui existent réellement. La terre échappe, littéralement, de nos pieds, cette pierre blanche sur laquelle est construite notre existence éternelle. Alors, nous perdons un appui vital dans tous les domaines. C’est ainsi que la Matrice fonctionne. Si l’homme analyse simplement l'information, il est un zombie, il n’est pas celui qui est, celui qui existe, il est seulement une créature anthropomorphe, privée du droit de choisir, qui n’a pas de propre vie, de propre vision des choses, de propres réflexions. Il est un projet étranger, une fiction, un programme, rédigé par ceux qui sont en dehors du périmètre d’action de la Matrice, et toutes ses réflexions sont rien d’autre qu’une interprétation dans un format du programme prédéterminé.

Dieu a créé l'homme de telle manière que chacun puisse, tout au long de sa vie, construire son propre angle trinitaire du Sauveur. La vraie vie de l’homme ne commence que quand tous les quatre niveaux se rassemblent dans son esprit en Dieu-homme intègre, et la chose la plus importante dans ce système d’assemblage est un enregistrement d’origine, le code d'origine de l’être. Cet enregistrement est la première ligne inscrite dans le Livre de Vie. Vous ne pouvez pas être humain sans connaitre la réponse à la question: «Qui suis-je ? » Il n'y a pas de ressemblance divine sans une compréhension claire de «Qui est Dieu ?».

La ville des morts

Nous sommes entourés des centaines et des milliers de personnes. Ils se considèrent des êtres intelligents, ils font des prédications, écrivent des livres, tournent des films, adoptent des lois. Ils créent l'image de notre civilisation, et notre civilisation est considérée comme un produit de la raison humaine et du progrès scientifique. Mais en réalité, c’est tout le contraire.

Le monde du 20ème siècle est un produit de la folie humaine, de la bêtise humaine, une réalisation du mode civilisationnel qui mène dans un impasse. Le monde du 20ème siècle est créé par des êtres anthropomorphes qui ne connaissent pas de réponse ni à la première question, ni à la deuxième. Ils ne connaissent pas de code d’origine qui définit le mode de la pensée divine. Ils ne connaissent ni la première inscription, ni la dernière. Les prêtres dans nos églises ne nous disent jamais que l'être humain est déterminé par la première inscription. Ils répètent d'année en année, que notre foi est inférieure à une graine de moutarde, mais n’expliquent jamais pourquoi elle est devenu comme ça et ce qu'il faut planter dans votre esprit pour qu’un grand arbre sur lequel s’installeront des anges puisse pousser en nous. Nos prêtres sont eux-mêmes des zombies, parce qu'ils ne savent pas ce que signifie ce premier mot qui est planté tout au début. Dans ce domaine de leur esprit, il n’y a rien d’inscrit, c’est un vide, «l'abomination de la désolation », dont le prophète Daniel a parlé.

Voilà d’où proviennent tous nos problèmes. Ils proviennent de l'esprit endormi de nos prêtres qui génèrent des monstres. Si l’homme n’introduit pas d'inscription d’origine par lui-même, comme c’est prévu par le Créateur, il y aura toujours ceux qui le feront à sa place ; ils sont prêts à réécrire vous-même et votre confesseur, ainsi cet écrivain dont vous lisez les livres dès votre tendre enfance. Ces personnes vont réécrire méthodiquement toutes les entrées initiales à tous les niveaux de la hiérarchie de l'intelligence humaine.

Des clones

Ce qui s’est passé, en fait. Les Sages de Sion, en commençant par le code d'origine, ont réécrit l'univers entier et ont créé ce monde artificiel, le monde de « l’Autre Côté du Miroir ». Et quand ils l'ont fait, de nouvelles générations sont nées, complètement privées de la possibilité de penser par elles-mêmes. Des milliards de personnes dont l'esprit s’endort à partir du moment où ils rentrent en contact avec le système d'éducation nationale. Ils pensent qu'ils sont libres, qu'ils vivent leur propre vie, mais c’est faux. Des milliards de personnes sont nés, ont vécu leur vie et sont morts sans avoir la moindre idée de la liberté. Sans se rendre compte qu’on leur a volé leur vie et même leur âme, que tous leurs sentiments, tous leurs inquiétudes, la joie et la douleur, ne sont qu’une interprétation d'un code étranger, que toutes ces grands et petits événements qu’ils rencontrent sur leur chemin de vie, tout cela se déroule dans les limites d’un espace défini par un programme. Pout qu’ils ne puissent pas, même dans les rêves les plus intimes, de sortir au-delà du périmètre de la clôture artificielle érigée dans leur tête. Ils ont vécu leur vie et ont découvert seulement après la mort qu'ils n’étaient que des objets de l'intelligence artificielle, que leurs âmes étaient artificiellement modifiés dès leur tendre enfance et leur vie était recodé, que l'humanité était déjà estampillé d’un sceau de la bête dans le XXe siècle.

Le mur

Toute la réalité autour de nous n’est pas un produit de l'esprit humain libre, mais seulement une interprétation d’un code de programme. Des milliers de prêtres, d’écrivains, de journalistes, d’académiciens et de professeurs de tout calibre, d’artistes honorés, de réalisateurs célèbres, de peintres et de designers célèbres - tout cette immense armée d'artistes travaille tous les jours non pas pour amener les gens à ce qui est raisonnable, bon et éternel, mais dans un but complètement différent. Ils travaillent pour une retransmission au niveau global d’un code externe qui bloque le travail de la conscience. A travers la consommation de nouvelles informations se produit la mise à jour quotidienne d’une inscription d’origine dans nos têtes, et d'année en année, notre pensée tourne dans un cercle vicieux. Ce code érige une clôture dans notre esprit, un mur impénétrable. Et ce mur a séparé, pour une centaine d'années, la conscience de l'humanité de la Raison Divine vivante. Par conséquent, l’objectif principal des mass médias n’est pas d’informer, mais de renouveler au quotidien la clôture.

Celui qui est de fait et celui qui est selon la réalisation

Le monde est mort. Nous vivons dans un monde de zombies. Nous sommes entourés des centaines et des milliers d'êtres avec une conscience gelée. Il est particulièrement difficile de regarder les parents et les proches. Nous sommes habitués de considérer chaque être vivant comme une personne intelligente, de simple fait de son existence. Néanmoins, c’est loin d’être le cas, en réalité. L'homme est un être humain accompli seulement s'il est capable de penser pleinement, indépendamment et librement. Cette capacité ne s’ouvre qu’au plus haut niveau de l'être, au niveau de l'éternité du Huitième Jour. Si l'esprit de l’homme n’est pas inscrit dans l'éternité, toute sa nature est expulsée de l'être éternel, se produit alors un processus de déshumanisation. Le déchu cesse d'être un homme, il passe au rang des bêtes anthropomorphes qui n’héritent pas de vie éternelle. L’homme est un être d’un plan divin supérieur, mais il est un être créé. Par conséquent, si Dieu détermine son être du fait de Son existence éternelle, c’est pour cette raison qu’Il est nommé l'Eternel ce qui se traduit également comme «Je suis qui je suis ». L’homme créé ne peut s’appeler l’éternel du simple fait de son existence. L'homme créé ne peut s’appeler l’éternel que du fait d'une inscription de sa nature dans l'espace de la vie éternelle. L'homme est celui qui devient éternel, qui devient dieu par la grâce divine, pas celui qui est déjà dieu par la grâce du simple fait que son papa et maman lui ont donné la vie un jour.

Les morts-vivants

Le Christ est une lumière véritable qui éclaire tout homme qui vient dans le monde. Le simple fait de notre venue dans le monde ne développe pas notre potentiel divin. Par conséquent, si l’homme n’est pas en mesure d’inscrire, avec son Créateur, le code d’origine dans son esprit qui détermine la formation de sa propre vie éternelle, il ne faut pas se faire d’illusions, ce n’est pas un homme que nous avons devant nos yeux, mais une ébauche anthropomorphe. Non seulement insensible à la lumière de la vérité Christique, mais également agressive à la vérité, à l'ordre divin, à la source même de la vie, ainsi qu’à sa propre existence. Nous avons un mort-vivant devant nous. Notre planète est peuplée par des créatures monstrueuses sorties d’une expérimentation juive, des milliards des modules anthropomorphes, programmés à la mort, à l’autodestruction, à l'oubli.

Ces créatures ne dépensent autant d'efforts et d'énergie que pour détruire des fondements de leur propre existence. Bien évidemment, ils peuvent construire une maison et planter un arbre, faire quelque chose, mais, durant toute leur vie, ils vont arracher, d’eux-mêmes et de leur proches, tout ce qui les relie vraiment avec Dieu. Parce qu'ils sont programmés pour le faire. A la place d’un code primaire, en ce même lieu saint, dont le prophète Daniel a parlé, se trouve « l'abomination de la désolation ». Et à la place du Nom de Dieu est inscrit, littéralement, ceci: «Avant de faire quoi que ce soit, romps toute relation avec Dieu. Alors tu peux faire tout ce que tu veux». Ils réalisent ce programme pendant tout un siècle déjà. En un siècle, les sages juifs ont produit de nombreuses formes des morts-vivants, toutes sortes de personnages de fiction d'horreur parlant des aliens, des étrangers et des prédateurs, de l'invasion des zombies, de la révolte des machines, de la planète des singes, des jeux affamés, des labyrinthes cubes et de tout le reste. Tous ces personnages ne sont pas un résultat d’une imagination. Tous ces personnages sont des images artistiques des objets réels. C’est une nouvelle forme des forces infernales, développée dans les laboratoires des Illuminati. Ces multiples formes des morts-vivants vivent parmi nous, vivent avec nous, vivent en nous. Nous ne les voyons pas parce qu'ils sont inscrits dans le lieu saint, dans le domaine du code primaire.

 

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir