×

Message

PLG_KUNENADISCUSS_DEPENDENCY_FAIL

Au seuil de l’exode global
Les tambours de guerre battent de plus en plus fort

Si l'ennemi ne se rend pas, il est détruit

L'histoire de Moïse

Nous continuons, pour la Gloire de notre Seigneur qui vient sur terre, d’éclairer son mystérieux et magnifique Nom. Cette incroyable beauté se révélera plus amplement lorsque nous passerons directement à l'examen de la structure spirituelle du Nom. Mais, pour le moment, nous nous attardons un peu sur les parallèles et les tendances historiques générales.

Au seuil de l’exode global

Dieu a révélé son magnifique Nom au moment où Moïse devait commencer la mission de l’exode. L'histoire se développe en spirale. Les événements du passé sont des conditions préalables pour l'avenir. La forme change, l'essence reste la même. L'histoire de l’Israël de l'Ancien Testament est un fondement symbolique pour les événements de la période eschatologique, sauf que maintenant tous les processus passent à l’échelle universelle.

Si Moïse devait faire sortir son peuple du territoire du royaume égyptien, maintenant le peuple de Dieu est en captivité chez le système mondial qui a recouvert toute la planète. Moïse devait passer par les eaux profondes de la mer. Nous devons passer par les eaux de l'abîme des eaux. Toutefois, il faut d'abord rassembler le peuple désuni dans un sobor de l'Exode. Pour ce faire, il faut se libérer des liens d'esclavage de la Matrice, c’est-à-dire, d'annuler tous les accords et de sortir de l’emprise du gouvernement et de la législation maçonnique. Sur toute la terre et dans tous les pays, nous devons créer des communautés qui vivent selon la loi de Dieu, prêchent la vérité et se préparent à l’exode global.

Ainsi, le conflit avec les gouvernements maçonniques est inévitable. Quand la vérité sera révélée et la force mystique de la Sainte Eglise sera de retour sur terre, une grande pagaille commencera sur toute la planète. La réalité entrera en conflit avec le mensonge du pouvoir démocratique de plusieurs siècles. Les événements commenceront à se produire déjà l'année prochaine, apparemment. En fin de compte, cette situation conduira à l'autodestruction de la Babylone. Commencera la révolution mondiale. Ce sera la guerre de tous contre tous. Finalement, les pays de la démocratie maçonnique s’autodétruiront.

« Et les dix cornes que tu as vues sur la bête haïront elles mêmes la prostituée; elles la rendront désolée et nue; elles mangeront ses chairs et la consumeront par le feu » (Révélation 17:16).

Les tambours de guerre battent de plus en plus fort…

L'histoire de l'humanité entre dans une époque de l’Eglise de Philadelphie. Encore un petit peu et les énergies divines de la soborialité et de l'amour fraternel se déverseront sur la terre. Beaucoup de gens ont déjà un pressentiment de l’arrivée des événements incroyables. Ils écrivent des poèmes enthousiastes et décrivent des tableaux lumineux de l’avenir proche. Néanmoins, il est naïf de supposer que tous les problèmes seront résolus comme d’un coup de la baguette magique.

La planète se trouvait pendant plus d'un siècle sous un joug d’un pouvoir terrible. La conscience de l'humanité est artificiellement modifiée. Ceci est fait de manière profondément criminelle et sans scrupules. La population de la terre est, en fait, contaminé par un virus de la rage, le virus de la haine animale envers la vérité. Le monde se trouve dans un état diamétralement opposé à l'amour.

L'humanité est complètement gelée, les cœurs de milliards des gens sont, littéralement, remplis de l'azote liquide des mensonges. Et quand les flux ardents de la vérité se déverseront sur terre, la réaction sera très douloureuse. L'amour apportera sur la terre le plus grand schisme de toute l’histoire de l’humanité.

Dans cette situation, on voudrait, bien évidemment, voir une réaction adéquate du gouvernement, pouvoir régler la situation calmement et paisiblement. Cependant, la situation est dans une impasse, rien n'a changé en un siècle. C’est toujours le même garde léniniste, la même puissance rouge qui a détruit le tsar et le peuple russe, qui siège dans le Kremlin. Si le pouvoir reconnait sa propre illégitimité, il cessera d'être un pouvoir. S’il continue de garder le silence à propos des technologies criminelles, à travers lesquelles la population est délibérément maintenue dans un état inadéquat, il s’enfoncera encore plus dans l’impasse.

Par conséquent, l’Amour, qui vient sur la terre, ne sera pas telle que certaines têtes enthousiastes s’imaginent, et il ne sera pas pour tout le monde. L'Amour vient la veille du Jour du Jugement, en fait.

Si l'ennemi ne se rend pas, il est détruit

Les Illuminati sont bien conscients que d'aller contre temps est une entreprise complètement dénuée de sens. Par conséquent, ils se sont déjà retirés de la gestion de la planète, en fait. Et maintenant ils se préparent de survivre les événements à venir dans leurs arches. Cependant, les structures du pouvoir parasite du Nouvel Ordre Mondial (devenu désormais un vieil ordre) qui restent sur terre, ne veulent pas rendre la liberté aux soi-disant goys. Le Pharaon, roi d'Egypte, ne libérera pas le peuple d'Israël. Et ce sont les évêques qui seront les premiers à s’indigner. Ils sont habitués que la masse populaire qu’ils méprisent n’a pas le droit d’ouvrir la bouche. Lorsqu’il faut faire un choix entre Dieu et le système, ils donnent de suite la préférence au système. Par conséquent, essayer de leur expliquer quelque chose, de se mettre d’accord, d’appeler à la conscience, de dire qu’il ne faut pas traiter si cruellement son peuple sont des choses sont tout à fait naïves et inutiles.

L’église synodale est un enfant des francs-maçons ; ils lui ont donné naissance pour opprimer la conscience de la nation russe, en premier lieu. Le synode est un générateur de la désunion. Ces gens n’ont besoin ni de vérité, ni de soborialité. Ils ne se soucient pas que l'Eucharistie est remaniée, ne sont pas intéressés de savoir ce qui est représenté sur l'icône « Le Christ en Majesté », ils n’ont pas besoin de Projet de Dieu, ni de plan du Créateur pour le salut de l'humanité. Ils n’ont pas besoin de peuple en général.

Comme on le sait, l'efficacité de la mission de l'Eglise orthodoxe russe, tout au cours de la trentaine dernières années, est égale au zéro. Tout est connu par ses fruits ... L'église soviétique et l'état juif sont le même système. Le camarade Gref nous a parlé en détail ce que la classe dirigeante veut. Dans les structures du pouvoir, ecclésiastique aussi bien que laïques, siègent non pas des humains, mais des reptiliens, des modules froids de la Matrice, des prédateurs impitoyables. Ce sont des créatures d'un autre univers. Il est impossible de négocier avec eux. Ils ont des objectifs diamétralement opposés. Ce n’est pas la soborialité en Christ, ni le rétablissement de la vérité de Dieu sur la terre, mais la destruction finale de l'église et le puçage total de la population qui les intéressent. Par conséquent, il n’y aura aucune négociation. Il n’y a rien à discuter. Ainsi, les paroles que le Seigneur adresse à Moïse, sont également applicables à notre époque.

« Je sais que le roi d'Egypte ne vous permettra pas d'aller, si ce n'est forcé par une main puissante. J'étendrai ma main et je frapperai l'Egypte par toutes sortes de prodiges que je ferai au milieu de lui; après quoi, il vous laissera aller » (Exode 3:19-20).

Le Seigneur révèle à Moïse Son Nom particulier, y compris pour réaliser des miracles. Dans la compréhension du Nom est contenue une grande puissance. Par conséquent, pour faire abattre des plaies d’Egypte sur la tête des oligarchique et des évêques en symbiose, nous devons contenir dans notre esprit soborial le grand mystère du Nom de l'Eternel.

Ainsi, comme il est dit dans un film : « les tortures d'abord, les négociations après », c’est toujours mieux comme ça. Voilà. Puis, on pourra parler de l’Amour.

L'histoire de Moïse

L'époque de la première bête arrive à sa fin. La Sainte Eglise est vaincue, dévastée, presque piétiné. Nous n'avons pas de tsars, ni d’intercesseurs. Les chefs n'osent pas lever leur tête. Ils touchent leur salaire, versés par les juifs, et dressent l’état contre leur peuple. Tout est trahison, lâcheté, tromperie! Tout comme à l’époque de la captivité égyptienne. Le peuple gémi sous l’oppression de plusieurs siècles, il n’y a personne pour intercéder pour son frère. Et si quelqu'un intercède, les siens le condamneront et le remettront à pharaon. Moïse n’était guère tiède, il n’endormait pas sa conscience par les propos des prêtres synodaux, comme: « Qui sommes-nous? Que pouvons-nous faire? Nous devons être humbles, doux, nous sommes petits!.. »

Dans une situation désespérée, alors que le monde entier était contre le peuple d’Israël, Moïse n’attendait pas, mais cherchait la sortie et faisait ce qu’il pouvait faire. A titre d’exemple, il a intercédé pour son frère et a tué l’Egyptien. Et il l'a fait quand tout le monde autour de lui ne se souciait guère de l'injustice. En deux siècles de l'existence d'esclave, de la conscience nationale des anciens Israélites ne restait que le nom. Tout comme de nos jours.

Pour sauver le peuple de la dissolution finale et de l'assimilation, il faut un centre national de pilotage, un chef, un leader national. En fait, chaque homme devrait être un leader national à son niveau, alors surgit une hiérarchie verticale, un bâton autour duquel tout le peuple est structuré. Mais dans tout Israël, dans les douze tribus, il n’y avait pas un seul homme comme ça. La mentalité d’esclave s’est enracinée. Les Israélites étaient dans un état d'hostilité permanente les uns avec les autres. Toute querelle se transformait instantanément en bagarre et pourrait se terminer par un assassinat.

Et quand Moïse a essayé d'arrêter le processus de la déchéance de son peuple, quand il a essayé de faire ce que chaque homme devrait faire, les siens lui ont dit: « Qui t'a établi chef et juge sur nous? Est-ce que tu veux me tuer, comme tu as tué l'Egyptien? » (Exode 2:14). Et ils ont dénoncé Moïse au Pharaon. Tout comme de nos jours.

Telle est la réaction des proches à l'initiative de ceux qui commencent à faire des choses évidentes et nécessaires dans une situation donnée. Une telle personne est perçue comme un ennemi mortel. Le peuple russe n’est en mesure de se réunir non pas parce que quelqu’un ne le laisse pas faire, mais en raison de la perception inversée de l'ordre mondial, de son propre aveuglement spirituel, de l'hostilité envers l'ordre divin.

Au cours des dernières décennies, de nombreux dirigeants et des mouvements de la libération nationale ont surgi en Russie, mais nos concitoyens, comme les anciens Israélites, n’ont reconnu en aucun leur chef, car la seule bonne intention ne suffit pas. L’homme ne possède pas de telle force pour résoudre tous les problèmes historiques, accumulés pendant plusieurs siècles. Seul Dieu possède une telle force, et Moïse le comprenais. Par conséquent, après la première tentative ratée, il a tout simplement quitté le pays et n'entreprenait aucune action. En vivant loin de son peuple, il mûrissait intérieurement jusqu'au septième niveau, et le moment venu, le Seigneur lui a donné une arme de rétribution, pour ainsi dire, lui a révélé le mystère de son Nom, et à travers ce mystère, Moïse a pu réaliser la mission de l’exode dans la terre promise de sept noms qui était un prototype du royaume messianique.

Des processus similaires se produisent de nos jours et dans notre Projet. Aussitôt que nous avons mûri jusqu’au septième niveau et avons commencé à voir la structure de l'univers terrestre, qui représente un buisson, le Seigneur a tout de suite révélé le mystère de Son Nom. Puis commence l'histoire de l'exode du vrai Israël, composé de tous les peuples du sobor orthodoxe, dans l'univers du septième niveau. Tout cela se produit de nos jours, devant les yeux de tout le monde, ici et maintenant.

 

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir