«L'amour n'aura pas de fin. Les prophéties cesseront, les langues inconnues prendront fin, et la connaissance particulière cessera» (1Corinthiens 13:8).

Le chemin de la connaissance est-il infini?

Les pères et les trônes.

L’élite de l’humanité.

«Vous qui autrefois n'étiez pas son peuple, et qui êtes maintenant le peuple de Dieu ».

La nation de Dieu.

Avant la publication de la deuxième partie manquante de l'enseignement orthodoxe concentré dans le Dogme du Royaume divino-humain, je voudrais aborder un autre thème d'envergure qui est relatif à la problématique de la connaissance en tant que telle.

Pourquoi avons-nous besoin de connaître des mystères sacrés? Qu’est-ce qui suit après l’acquisition de l’intégralité des connaissances? Je voudrais également concrétiser l’objectif de la mission de notre Projet. Répondre aux questions: «Pour qui travaillons-nous? Quels sont les objectifs fixés et qu’est-ce qui va se passer par la suite? Le chemin de la connaissance est-il infini? »

« Je vous écris, pères, parce que vous avez connu Celui qui est dès le commencement » (1 Jean 2:13).

Le chemin de la connaissance de la Sagesse de Dieu n’est absolument pas infini.

Comme nous l'avons expliqué précédemment, son commencement est le Dogme de la Sainte Trinité, et son achèvement est la connaissance de Celui qui est dès le commencement, c’est-à-dire, le Dogme de Dieu-Homme vivant dans l’éternité intègre et dans un état du Royaume de la Sainte Trinité. Contrairement à Dieu le Père, l’être de Celui qui est dès le commencement possède une forme concrète et est donc accessible à la connaissance. Ainsi, aussitôt que ceux qui cherchent le visage de Dieu de Jacob arrivent à contenir en eux-mêmes le dernier élément de la sagesse, la dernier élément s’ouvre à eux : le Nom de Dieu-Homme qui est Amen.

«Voici ce que dit l'Amen, le Témoin fidèle et véritable, le Principe de la création de Dieu » (Apocalypse de Saint-Jean 3:14).

Après que le mystère du Nom Amen est perçu, c’est une autre histoire qui commence. L'histoire de la formation du peuple saint et de l’être mature dans le Christ.

Les pères et les trônes

Après avoir passé le chemin de la sagesse, le Seigneur nous fait entrer au cœur du Royaume des Cieux, dans la salle des trônes, pour ainsi dire:

« Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône comme moi aussi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône » (Apocalypse de Saint-Jean 3:21).

Au septième niveau, l’acquisition des connaissances s’arrête et le Seigneur gratifie ses fidèles d’une place royale, c’est-à-dire d’un trône. Ceux qui ont survécu, qui ont vaincu, sont allés jusqu’à la fin, Dieu les initie dans Ses Affaires et leur révèle le mystère de l'Amour Divin. C’est la plus grande force. Et maintenant, nos héros endurants reçoivent le statut du «père».

Le «père» dans l'ancienne orthodoxie n’est pas du tout celui qui a une barbe frisée, le diplôme de l’Académie Spirituelle de Moscou et la soutane en matière noble, pas synthétique... Seul Dieu peut élever dans le rang des «pères».

L'acquisition d’un trône dans la maison du Père est une chose absolument concrète. Elle est définie par deux aspects: premièrement, comme nous l'avons déjà dit, par la capacité de contenir toute la sagesse, de connaitre le Projet de Dieu dans son intégralité. Deuxièmement, par l’acquisition de la force du l'Amour du Père. Comme résultat, nous devenons des oints de Dieu, dans le sens direct de ce mot. Le Seigneur nous fait monter sur le trône de Son Royaume. L’acquisition du don sacré est caractérisée par la présence d’une force spéciale, permettant à l’homme d'être auto-suffisant. Et cette force divine nous rend capables de réaliser la mission apostolique. Nous commençons à construire autour de nous un Royaume de l'Amour du Christ localisé, c’est-à-dire, à créer des structures soboriales. Tous les apôtres étaient les rois avec leurs trônes, c’est pourquoi ils créaient des communautés, des royaumes locaux du Nouveau Testament.

Et maintenant, l’objectif le plus important de notre peuple consiste en ce que le plus des gens possible obtiennent un trône. Parce que le processus de la socialisation spirituelle ne se produit qu’autour de ceux qui possèdent le don du trône.

Nous n’avons pas d’élite nationale et il n'y a aucun moyen de l’élever dans le contexte du système existant. Le système n’élève que des voleurs, des corrompus et des idiots. L'enseignement de l’école académique est complètement faussé. Son objectif n’est pas d’éduquer, mais d’abrutir les gens. Par conséquent, il n'y a qu'une seule solution: dans l'environnement populaire devraient apparaître des enthousiastes prêts à élever en eux-mêmes des Melchisédek. Notre projet va élever ces enthousiastes. L’objectif de notre Projet est d’élever la nouvelle élite populaire.

Le processus de la socialisation naturelle se produit sous l'influence des énergies spirituelles de Dieu. Les porteurs de ces énergies sont ceux qui sont montés jusqu’au niveau des trônes. Par conséquent, c’est un objectif numéro un fixé au peuple russe, en ce moment. Pour unir la nation, il faut des détenteurs de l'énergie du Nouveau Testament. La source de cette force est inexistante sur la terre. Dieu est tout en haut, dans les Cieux. Et Il nous attend.

L’élite de l'humanité

Ainsi, la sagesse et l'amour est un don suprême et il n’est pas accordé pour que l’on court en sursautant à travers le champ, cueille des fleurs et crie en les jetant dans l’air: «L'amour, le bonheur!"

A travers les dons suprêmes, le Seigneur nous introduit dans sa famille royale. Il enlève un anneau de Sa main droite et le tend au vainqueur:

« Celui qui vaincra, j'en ferai une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n'en sortira plus; et j'écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem, qui descend du ciel d'auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau » (Apocalypse de Saint-Jean 3:12).

Ici, nous recevons une inscription dans le système de la Jérusalem Céleste et nous retrouvons dans le Royaume du Père. Et maintenant nous ne sommes plus seules au monde à flotter dans les eaux mouvementées. Maintenant, nous sommes acceptés dans la famille des élus, dans la véritable élite de l'humanité. Maintenant, Dieu devient notre père. Et nos proches et parents sont des anges, des saints et tous les grands et héroïques personnes, en commençant par Adam:

« Mais vous, vous êtes une race choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple que Dieu s'est acquis afin que vous annonciez les perfections de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière; vous qui autrefois n'étiez pas son peuple, et qui êtes maintenant le peuple de Dieu; vous qui n'aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde » (1 Pierre 2:9-10).

L’élite est constituée des meilleurs. Ce sont des élus que Dieu a personnellement choisi. Il est impossible de passer dans la salle des trônes au moyen d’un pot de vin ou par considérations vaniteuses, pour des raisons du prestige, pour ainsi dire. Pour devenir un élu il faut sacrifier pas mal des choses. Il est impossible de se maintenir sur deux chaises. Il faudra passer entièrement dans le système de Dieu, s’extraire de ce monde. La nation a besoin des héros de l’esprit. La nation a besoin des chrétiens avec des cerveaux du Nouveau Testament. L’esprit doit siéger au-dessus de la Création, doit être habillé dans la robe du Septième Jour.

« Vous qui autrefois n'étiez pas son peuple, et qui êtes maintenant le peuple de Dieu ».

Pour que le peuple socialise, il faut des pasteurs – détenteurs de l’intégralité de la sagesse. C'est-à-dire ceux qui sont montés à Sion et que Dieu a introduit dans la salle des trônes. Ces gens sont comme un ancrage. Si quelqu’un du peuple s’est ancré à la hauteur du Septième Jour, tous les autres ont la possibilité de le suivre.

Dans l’orthodoxie moderne, l’institut des pères se trouve dans un état de la dégradation profonde. Le chemin de la sagesse de Dieu, permettant de mûrir assez rapidement jusqu’à l'âge adulte du Christ, est complètement perdu. À cause de cela, l'Eglise n’a pas de pasteurs avec un niveau suffisant de la pensée qui seraient capables de relayer clairement la volonté de Dieu et de conduire la paroisse à l'assaut des hauteurs célestes. Cet objectif est complètement exclu de la pratique de la vie spirituelle aujourd’hui. En plus, le système synodal fonctionne à l’envers. Au contraire, les synodaux disent que les hauteurs spirituelles ne sont accessibles qu’aux très grands saints. Et nous, simples mortels, n’ont pas le droit de relever la tête de risque de tomber dans une illusion spirituelle.

Ainsi, par les mains des prêtres, le système synodal génère la désunion, l'incrédulité et l'ignorance.

Nous devons suivre Dieu, pas les ignorants. Le Christ a fixé un objectif concret : aller à l'assaut du Ciel, vaincre, avancer, de toutes forces, en direction de la salle des trônes. Pour remédier à la désunion, nous avons besoin d'une nouvelle élite nationale. Seul Dieu est en mesure de la créer. Et elle est créée à la hauteur spirituelle du Septième Jour. Ici, à travers les dons de la sagesse et de l'amour, nous découvrons la vie intérieure du Royaume des Cieux. Ici, le Seigneur vient vivre dans nos cœurs et devient le centre de notre personnalité. Ici, les mots sur l'amour envers Dieu cessent d'être de simples mots. Maintenant, l'amour envers Dieu devient l'essence de notre nature. Et nous comprenons maintenant que le trône dans le Royaume du Sauveur n'est pas une hauteur vertigineuse quelconque, accessible uniquement aux grands saints abstraits.

Le trône est un niveau naturel de l'être humain. Si l’homme n'a pas encore atteint la hauteur des trônes, il n'a même pas encore commencé à vivre, en fait, parce que la vie commence par la connaissance de l'Amour du Père. C’est seulement dans la salle des trônes célestes que notre esprit passe dans un état mature, adulte. Seulement maintenant, nous sommes en mesure d’abandonner des recherches interminables et des errances et de passer à l’activité concrète à l'échelle nationale. Parce que nous savons maintenant comment construire la vie selon l'amour, comment rassembler tous les dispersés et démunis, comment nourrir les affamés et donner à boire aux assoiffés. Comment transformer le désert assoiffé dans un jardin fleuri et repeupler la ville déserte.

Maintenant, nous avons un exemple clair et d’autorité devant nos yeux. Nous voyons le Royaume béni du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Et nous savons que le Royaume de la Vérité n’est pas une illusion, pas un rêve stérile. Nous pouvons témoigner maintenant que le Royaume de la Vérité est une réalité. Et nous parlons d’un grand mystère. De ce que le Royaume de la justice se révélera aux temps derniers. Exactement à l’époque dans laquelle nous vivons aujourd'hui. De ce grand événement parlaient des prophètes et des apôtres de l’Ancien Testament:

« Béni soit Dieu, le Père de Notre Seigneur Jésus-Christ, qui selon sa grande miséricorde nous a régénérés par la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts pour une vivante espérance; pour un héritage incorruptible, sans souillure et inflétrissable, qui vous est réservé dans les cieux, à vous que la puissance de Dieu garde par la foi pour le salut, qui est prêt à se manifester au dernier moment » (1 Pierre 1:3-5).

L’héritage incorruptible est une acquisition du trône dans le Royaume de Dieu le Père. Et le Royaume de Dieu le Père est un être intègre, tout l'univers avec des milliards de créatures adéquates vivant déjà selon l'amour. Ici sont déjà réalisé tous les rêves humains possibles et imaginables. Pas besoin de construire ce monde, il existe déjà.

Il faut juste passer dans ce monde. Tout d'abord, de manière spirituelle, puis, après le passage du point médian, nous seront enlevés physiquement dans cet incroyable Royaume de la Très Sainte Trinité.

Voilà quelles sont les perspectives qui s’ouvrent. Il est possible de bien s’installer. Pratiquement à côté du trône du Roi de la Gloire. Ceci est une bonne option pour la réalisation de notre potentiel de vie. En plus, le Seigneur Lui-même nous recommande vivement de consacrer notre vie à cet objectif.

Le monde existant a pourri jusqu'à la moelle. Il est impossible de corriger quoi que ce soit ici. Le Jour du Jugement est au seuil. L'ordre mondial existant sera démoli entièrement. Il n’y a rien à saisir ici. Cela n'a aucun sens d'investir notre temps et nos efforts dans un projet totalement désespérée. La Babylone sera détruite. C’est pourquoi nous devons travailler pour l'avenir, pour ce système qui remplacera le système de la Russie maçonnique et bolchevique. Ce sera une monarchie particulière qui n’a jamais existé sur terre. De façon conditionnelle, elle est appelée le Royaume Messianique.

L'essence de ce système est contenue dans le second Dogme. Nous allons construire exactement le même système que celui du Royaume des Cieux, c’est pourquoi notre temple fait sans mains pourra s’unir avec le monde de Dieu après le passage du point médian. Ainsi, nous devons travailler maintenant sur cette perspective. Il faut préparer une nouvelle élite nationale dans le cadre du Projet de Dieu. Il faut créer la nation de Dieu, la nation des trônes, la nation des rois venant de l’Orient.

 

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir