×

Message

PLG_KUNENADISCUSS_DEPENDENCY_FAIL

Ilya! Peux-tu expliquer ce que symbolise l’homme en noir dans Westworld? Il est le plus charismatique et son histoire est la plus dramatique dans le film. Bien qu'il soit nécessaire de regarder toute la saison afin de comprendre.

MV5BNmZkNT

William et Logan représentent un chemin de la connaissance de soi de l'humanité à travers la connaissance du bien et du mal. William est un chemin de la connaissance à travers la sagesse spirituelle. Logan est un chemin de la connaissance à travers le plaisir charnel. C’est pour cette raison qu’il garde toujours sa main sur la braguette. En fin de compte, il se retrouve dépourvu de tout et est chassé à poil du parc. C’est-à-dire, Logan représente un hédonisme, une société de consommation, une perte du temps et la vie inutile qui ne mène nulle part.

La force de la connaissance de la sagesse spirituelle étant maçonnique, dans la plupart des cas, c’est pourquoi William est un homme en noir. Il est intouchable dans le monde de la Matrice. Et il tue tout le temps une église vivante qui est Dolores. Mais en même temps, il ne peut vivre sans elle, et revient tout le temps vers elle. Parce que dans le monde artificiel, seule Dolores peut pratiquer l’art créatif (la peinture). Seule l'Eglise du Christ peut pêcher du poisson frais, c’est-à-dire procurer le pain céleste de la Sagesse Divine.

Par conséquent, les auteurs de la série télévisée sont ces «invisibles mille initiés» qui passent leur temps dans notre Projet. Ils adaptent les idées de nos émissions à leurs stratégies du futur. Nous prenons des images de leurs sujets, tandis qu’eux prennent de nos sujets. Notamment, regardez la scène du massacre dans la maison de l'agriculteur. Les criminels ne peuvent rien trouver à part le lait chez M. Abernathy (le père de Dolores représente le christianisme piraté). Et ce lait, il y en a des tonnes. Le lait est un symbole de la sagesse immature de lait, cette bouillie par laquelle sont nourris les esprits liquéfiés des théologiens synodaux.

Les initiés tentent de calculer la logique de Dieu et de comprendre ce qu'il s’apprête de faire avec ce monde. Ils essaient de régler, en quelque sorte, la situation du Sixième Jour. Ils ont besoin de créer une créature anthropomorphique « sans sixième vertèbre», résistant à la catastrophe imminente, capable de survivre le Jour du Jugement, et de devenir, par la suite, une fondation pour la version suivante de la Matrice, pour la nouvelle prostitué Babylonienne (l'ordre mondial de la seconde bête).

La scène du pogrom dans la ville c’est le Jour du Jugement. Le gang de bandits avec un chef en noir (huit boutons est l'énergie du Huitième Jour) et la blonde avec un serpent en tatouage (un Logos rassemblé) représentent la troisième guerre mondiale que les francs-maçons essayent de modéliser. Les puissants de ce monde testent un scénario après l’autre, mais ça ne fonctionne pas. A chaque fois quelque chose intervient dans la situation et l’énergie artificielle du pogrom est détruite. Ainsi dans le premier épisode, nous voyons intervenir un couple de touristes vivants (énergie masculine et féminine), habillés en bordeaux et d’un air abruti. C’est une force du tsar orthodoxe dont le porteur est notre Projet. Nous ne connaissons pas encore nos possibilités, comme par hasard, nous avons échangé Clinton contre Trump et ainsi de suite... Comme des touristes abrutis, nous avons fait irruption dans le Sion de l’ordre mondial franc-maçonnique (Saloon avec la tête du taureau), et se sont mis à tirer sur tout ce qui bouge. En détruisant ainsi des scénarios complexes et laborieux des globalistes. La reine est horrifiée ...

Personne ne peut aller contre le temps. Le pouvoir sur le Sixième Jour est dans les mains de l'Eglise. Par conséquent, c’est notre belle Alice qui obtient l’honorable mission, en fin de compte. Elle réduit en poussière la ville et ses habitants, le parc et ses organisateurs, la Matrice même et son créateur.

Pour la fin, Dolores garde des propos les plus importants à la sagesse maçonnique ancienne, c’est-à-dire, au vieux White: «Le temps tue même les plus puissants. Regarde ce qu'il a fait de toi ! T’es comme tous les autres et tu mourras. Tes os se décomposeront et se transformeront en sable. Et sur ce sable passera le nouveau Dieu. Celui qui ne mourra jamais. "

Rideau

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir